L'équicoaching

Le cheval est un véritable miroir de ce que ressent l'humain : la façon dont le cheval réagit est souvent révélatrice de l’état d’esprit de la personne qui interagit avec lui et la révèle. Progresser avec un cheval amène à se questionner sur ce qu’on est en tant qu’être relationnel et sur son leadership.

 

La pensée du cheval gravite autour de la notion de confort et de bien-être. Dans la nature, le groupe est structuré autour d'un leader qu'il va suivre pour ses qualités intrinsèques et notamment car il sait qu'il va le protéger.

 

Le cheval est un animal peureux et l'homme est pour lui un prédateur. Toutefois, domestiqué, le cheval va répondre aux sollicitations humaines, si l'homme qui le conduit sait être un leader pour lui, c'est-à-dire le rassurer et l'inviter à agir.  

 

Pour travailler avec le cheval, il faut travailler sa confiance en soi pour réussir à être exigeant et ferme sans forcer l'animal et permettre sans laisser faire. Il ne faut pas s'énerver, ni abandonner, faire preuve de persévérance "passive" (par opposition à la persévérance agressive) et polie en adoptant la position appropriée encore et encore.

 

Ray Hunt, un des précurseurs de l’équitation éthologique, dit « faites en sorte que votre idée devienne son idée ».

 

Une séance d'équicoaching va se dérouler en deux temps :

  • un temps de pratique avec Magali REGNIER - Equiponatura. La séance est filmée.
  • puis, en s’appuyant sur le ressenti de la personne et le visionnage de la séance, un temps de coaching avec Gaëlle LEPLAT-KERMARREC afin de pouvoir intégrer les enseignements de l'équicoaching dans la pratique professionnelle.

 

Les chevaux sont spécialement éduqués à cette pratique.

 

Il est également possible d'intégrer dans une formation des temps de travail avec des chevaux, notamment dans le cadre de la formation au leadership.